De la restauration au digital ? Découvrez le témoignage de Youn, notre rédacteur web tout droit venu des cuisines, sur sa reconversion chez We Recruit !

abc

Un titre qui en jette, n’est-ce pas ? Il faut dire que migrer de la cuisine au webmarketing, c’est assez cocasse. Il y a un an jour pour jour, entre ma maryse, mon chinois et ma girafe (on parle bien d’ustensiles de cuisine, rassurez-vous !), ce rêve prenait doucement forme.

Vous l’aurez compris, cet article va traiter de la reconversion professionnelle. Mais plutôt que de reprendre point par point chaque ingrédient d’une reconversion professionnelle réussie, je vais plutôt m’attarder sur le point qui me semble le plus essentiel à mon sens : la volonté et la capacité à rebondir face aux obstacles. Sans cela, vous pouvez être sûr que votre projet n’aboutira pas au résultat attendu !

Reconversion : le plus dur ce n’est pas d’y arriver, c’est d’y croire

« Vous êtes un opportuniste, vous souhaitez seulement gagner plus d’argent. » – Un cadre dirigeant, durant un entretien pour un contrat d’alternance.

« votre cv ne sera jamais lu monsieur, aujourd’hui nous possédons des logiciels pour automatiser les tris de cv » – Un chef d’entreprise me donnant des conseils.

Voici le type de punchlines auxquelles on peut être confronté lorsque l’on s’engage dans un projet de reconversion. Pour ma part, c’est en tout cas celles que j’ai eu le loisir de rencontrer, lorsque j’ai dû présenter mon projet.

Et c’est là toute la difficulté du jeu de la reconversion : savoir relancer les dés inlassablement. Et ne pas se dire que l’on arrivera jamais à faire le double six tant espéré.

Car oui, des portes qui se ferment, des paroles acerbes et des claques, vous pouvez être sûr que vous allez en rencontrer sur votre chemin. Et si vous n’êtes pas capable de vous relever après avoir mangé la pelouse, vous ne gagnerez pas le match.

grosse galère

Un projet de reconversion, c’est un peu le mythe de Sisyphe moderne, en fait.

Pour surmonter les échecs et réussir sa reconversion, il faut être capable de penser différemment

C’est là tout le challenge lorsque l’on se lance dans un projet avec un train de retard sur ses concurrents. En effet, il ne faut pas se leurrer : on part de plus loin comparé aux profils plus « standards » et qui n’ont pas dévié de la ligne.

Alors pour réussir sa reconversion, il faut savoir faire preuve de malice, de créativité et tirer le maximum de soi-même et des opportunités qui se présentent.

C’est pourquoi cela nécessite de « penser différemment » (et non je ne suis pas pro-Apple, au passage). D’abord, être dans une logique de push forward : quoi qu’il arrive, je dois continuer à avancer.

« Personne ne répond à ma candidature ? Peut-être que mon CV n’est pas assez travaillé. Je n’ai toujours pas de réponses ? Je vais changer de pratique pour postuler, je vais directement démarcher les entreprises par téléphone… »

En clair, ne jamais rester bloqué face à un problème, mais trouver le moyen de le contourner.

A man facing a problem

Cette réaction face à un échec est à bannir

Aussi, il faut savoir saisir la moindre opportunité comme une chance. Je décroche enfin un entretien mais j’ai peu de chances d’être recruté? J’anticipe : je me sers de cet entretien pour travailler mon discours et j’en profite pour demander le ressenti du recruteur et ses conseils pour améliorer ma recherche.

Il faut savoir transformer chaque événement, positif comme négatif, en expérience utile pour la suite. Lorsque l’on m’a dit en entretien que le train était passé pour moi et que je n’y arriverait pas, j’aurais pu baisser les bras et me dire que cette personne avait raison. Au contraire, j’ai pris ces paroles pour un défi et cela m’a servi de moteur afin de réussir mon projet. Tout est dans la nuance et la façon d’interpréter les choses ! Think positive !

Bla bla bla… Et toi ta reconversion, ça donne quoi ?

Avec un titre aussi accrocheur – oui, je ne vais pas m’en remettre – j’étais bien obligé de vous parler un peu plus de moi. Et aujourd’hui, je pense pouvoir dire que le pari est réussi. Ma chance a été de trouver le bon interlocuteur, puisque chez We Recruit on a su me faire confiance et me laisser ma chance de pouvoir prouver que j’étais capable d’occuper ce poste en webmarketing.

Je ne vais pas vous mentir, il est vrai que parfois je n’ai pas toutes les clés pour accomplir les missions qui me sont confiées. Concrètement, ma recette de crème brûlée – bien qu’elle soit excellente – ne m’aide pas beaucoup lorsque je dois aborder une campagne d’ emailing ou participer à une conférence.

Une conférence à l'IMIE sur la reconversion professionnelle

Difficile de parler tartiflette lors d’une conférence sur la reconversion professionnelle

Mais c’est l’avantage des profils en reconversion : trouver un job était déjà un parcours du combattant, à présent nous n’avons pas peur d’être confrontés aux problèmes ! Un Autre avantage notoire : nous sommes reconnaissants envers notre employeur, et nous avons envie de lui prouver notre valeur ! Sans compter que nos expériences passées ne comptent pas pour du beurre. En restauration, je peux vous dire que le travail d’équipe et la coordination, on en sait quelque chose !

Pour contrebalancer ce flot de compliments, je suis bien obligé de vous lâcher un ou deux tuyaux sur nos faiblesses. En terme de moteur, nous sommes plutôt des diesels : il nous faut un peu plus de temps que les autres pour arriver à plein régime. Sans compter qu’il nous faut compenser notre manque d’expérience au quotidien.

Mais employeurs, n’ayez pas peur de nous : l’audace est parfois bienvenue, pour le recruteur comme le candidat !

Assez parlé Youn, tu nous ennuie, il est temps de conclure !

Concluons alors. Heureusement pour nous, les entreprises semblent de plus en plus ouvertes aux profils en reconversion et aux nouveaux modes de recrutement. Les compétences transversales et le savoir-être deviennent de plus en plus des critères de valeurs aux yeux des entreprises, surtout dans la filière digitale. Je vais terminer avec un petit mot à l’attention des personnes qui souhaiteraient entamer une reconversion professionnelle.

Candidats, n’ayez pas peur de franchir le pas, il ne tient qu’à vous de changer de vie ! Il n’est jamais trop tard pour se lancer, et avec le savoir à portée de clic, vous pouvez tout apprendre ! Retenez ces trois ingrédients : franchir chaque étape une par une, avoir de la volonté et une attitude positive en toutes circonstances !